Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/07/2011

QUAND LES PETITS MIQUETS BOIVENT LA TASSE !

rodolphe,scenariste,humeurs
Contrairement à ce qu'on peut entendre de ci de là, ou lire dans la presse, notamment les lendemains de Salon du Livre ou de Festival d'Angoulême, la Bande Dessinée aujourd'hui va mal, très mal.
Comme le livre dans son ensemble, certes, mais plus encore!


Regardons les choses en face : les nouvelles générations ne lisent
presque plus et ne mettent jamais les pieds dans les librairies.
Le budget moyen que le français consacre au livre est 20 fois moindre que celui
investit sur les écrans, les jeux, internet. La distraction (à défaut de la culture)
se déplace de l'imprimé vers l'écran.
Pour être tragique, la chose n'en est pas moins indéniable!

A cet état de fait, se superpose la situation spécifique de la BD dont la production a décuplé en 20 ans,
alors que sur la même période son lectorat n'augmentait que de 10 ou 12%!
Résultat, les 5000 albums d'aujourd'hui ne trouvent pas preneurs et leurs auteurs en souffrent violemment.

Jouons à l'image :
Imaginez une petite rue piétonne en centre ville avec deux pizzérias.
Leurs propriétaires s'en tirent bien, le soir il y a toujours du monde en terrasse.
Du coup, deux autres s'installent, puis encore deux autres.
Aujourd'hui, il y en a 12. Et le commerce de la pizza bat de l'aile!
Les amateurs de plats italiens ont beau avoir augmenté, les terrasses des restau sont toutes aux 3/4 vide, les serveurs cherchent du boulot ailleurs, les premières pancartes "bail à céder" apparaissent.
Remplacez "pizza" par "bd" vous aurez tout compris!
Surproduction égal méventes, égal dégringolade des chiffres moyens (moins de 4000 par titre, best-sellers inclus!) égal éditeurs trés frileux, contrats dénoncés, tome 2 qui ne sortiront jamais, grosses angoisses existentielles en ce qui concerne le futur... etc etc...

Non, au pays des petits miquets, l'avenir n'est pas rose.
Et si certains s'en tirent encore fort correctement (votre serviteur touche du bois!) beaucoup de leurs petits camarades sont en train de boire la tasse!

Grand vent, mer très forte, avis de tempête:
Combien de héros de papier vont se dissoudre dans le naufrage?

Commentaires

Avis très éclairant sur le marasme établi aujourd'hui en BD et que seuls les éditeurs font semblant de ne pas voir.
Cela doit être terriblement difficile aujourd'hui d'être un jeune auteur et d'arriver à sur-vivre de sa passion et de ce métier.
Ce Blog est très intéressant, je le suivrai avec attention.
Cordialement
Fab'

Écrit par : Leduc Fabrice | 29/07/2011

Les commentaires sont fermés.