Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/01/2012

CHEZ LES NULS!

Rodolphe scenariste Les humeurs de rodolphe.jpg
Dans le PARISIEN du 26 janvier, un dénommé Pierre Vavasseur signe l'incontournable papier consacré au salon d'Angoulême.
Ça fait partie du parcours obligatoire.
Une fois l'an on parle de BD et c'est le moment.


Un "marronnier"comme on dit dans le métier. Noel en Décembre, Angoulême en janvier et roule poupoule!
Alors -s'il ne doit y avoir un papier qu'une fois l'an- tant qu'à faire, ce serait bien qu'il ne soit pas trop con, et que celui à qui il est confié se donne la peine de se renseigner vaguement sur ce qui se passe alentour...

Mais notre Vavasseur attaque en force.
Peur de rien, pas même de proférer de tonitruantes imbécilités!
Titre du papier "UNE 39 éme EDITION QUI NE CONNAIT PAS LA CRISE!"
Et voilà! Baisse la tête, pépère t'auras l'air d'un journaliste!
Pas la crise! Tu parles! La plus grave que notre 9éme Art n'ait jamais connu! Ventes en chutes libres, arrêt des titres et des collections, avances sur droits en peau de chagrin, auteurs remerciés, dessinateurs sans travail, libraires fermant boutiques!

La crise? Quelle crise?

Penser qu'un type comme ce gars là a été payé pour proférer tant de sottises et de contre-vérités, ça me donne de l'acné!
Visiblement notre homme a visité 3 expos et feuilleté 2 catalogues, et en route vers la désinformation de masse!
Eh, bonhomme, figure-toi qu'il y a un mur derrière le papier peint. Et quand on s'interresse à une maison on commence par vérifier l'état des murs avant de s'esbaudir sur les fleurs du papier-peint!

RODOLPHE

Commentaires

c'est d'autant plus étonnant que Pierre Vavasseur connaît bien le sujet et les réalités de la profession...
je suis très surpris...

Écrit par : BFH | 28/01/2012

J'ai croisé et parlé à Pierre Vavasseur plusieurs années de suite dans les salons du Mercure, et le gars connait son secteur.

Mais je crois que ça rejoint les éditeurs qui selon la presse se vantent "d'éditer plus pour gagner plus..." Et disent partout que la BD ne s'est jamais aussi bien vendue, ce qui fait que mes voisins qui savent que j'en fait pensent que je suis milliardaire

Écrit par : Erik A. | 28/01/2012

Les commentaires sont fermés.