Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/06/2012

L'ALBUM QUI N'EXISTE PAS!

A la fin des années 80, j'ai rencontré Jean-Yves Raimbaud qui habitait alors Angoulême et qui partageait son temps entre dessin animé et bande dessinée.
Un garçon parfois étrange mais sympathique et bourré de talent. Ensemble nous avons réalisé une histoire de 46 pages, un récit tout à la fois nostalgique (les "fiveties") et post-cataclysmique, ROSALYN.
Albin Michel nous a signés, avec à la clé une prépublication dans l'Echo des Savanes (je doit toujours avoir les contrats quelque part!).

RODOLPHE, SCENARISTE, ROSALYN, JEAN YVES RAIMBAUD, ALBIN MICHEL


Mais rien ne s'est passé comme prévu. L'équipe éditoriale a changé, les nouveaux venus n'ont pas voulu honorer les engagements des précédents, bref tout est parti en sucette, l'affaire se terminant devant des avocats...
Et puis le temps a passé. Jean-Yves a crée les studios d'animation JINGLE. Il réalise des productions qui cartonnent , comme les Zinzins de l'Espace ou Manu (avec Franck Margerin).
De mon côté je ne chôme pas...
Et puis voilà qu'un jour de grands rangements, je retombe sur notre ROSALYN : les photocopies des 46 pages sont toutes là et même la couverture (déjà maquetée avec en bas (cachée sur le scan) le label Albin Michel.
Je ressens une petite pincée du genre : dommage que celà n'ait jamais vu le jour! J'en parle alentour et je trouve des échos favorables
Mais bien sûr, avant d'aller plus loin , je décide de recontacter Jean-Yves afin d'avoir son accord
Celà fait plus de 20 ans qu'on s'est perdus de vue: adresses, téléphones, plus rien ne marche, Jingle a fait faillite, Jean-Yves a quitté Angoulême...
Je ne me décourage pas: je cherche, je consulte, je recoupe, j'interroge, bref je remonte ma piste.
Et un jour, ça finit par aboutir! Au standard d'une société de prod parisienne, je demande un monsieur X qui doit bosser (ou qui a bossé) avec Jean-Yves.
On me dit d'attendre.
Déjà j'anticipe le son de sa voix. Je cherche à en retrouver le timbre, les inflexions.
Enfin mon correspondant décroche:
-"Vous cherchez à joindre Mr Raimbaud?"
J'acquiesce, je déballe mon affaire. On m'interrompt. La foudre tombe:
" Mr Raimbaud est décédé il y a 11 ans."

ROSALYN
, orpheline de son créateur, ne verra sans doute jamais le jour...

Commentaires

c'est incroyable cette histoire, et trop bête !

Il n'y a vraiment aucun moyen ?
en retrouvant les héritiers, les ayants droits... des gens ?
ce serait vraiment dommage, et un beau gâchis
cette couv me donne vraiment envie d'en lire plus !

Écrit par : Alan | 16/02/2014

Les commentaires sont fermés.