Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/06/2014

LE RETOUR DE RAFFINI

La 11éme enquête du fameux commissaire, "L'INCONNUE DE TOWER BRIDGE" est enfin annoncée pour paraitre début septembre aux éditions Tartamudo.

Rodolphe, Maucler, Raffini, EDITIONS TARTAMUDO


Sa toute première enquête, intitulée l'Homme au Bigos avait été prépubliée dans Télérama au début des années 80, comme feuilleton de l’été.
Dix autres aventures allaient suivre, dessinées tout d’abord par Jacques Ferrandez, puis par Christian Maucler.
A l’origine les enquêtes du commissaire s’inscrivaient dans la veine des grands feuilletons fantastiques du début du XXe siècle. Rapidement, les récits se font plus psychologiques et réalistes, se rapprochant des enquêtes du célèbre Maigret de Simenon ou de la série télé Les Cinq Dernières Minutes et de son inspecteur Bourrel.
Avec ce nouvel album, le commissaire Raffini fait sa première incursion hors de l’hexagone. Scotland Yard vient en effet de récupérer le cadavre d’une jeune femme bloqué contre les piles du Tower Bridge. L’examen des vêtements laisse entendre qu’il pourrait s’agir d’une Française. Aussi la collaboration de la police française est-elle souhaitée. Le commissaire divisionnaire, qui sait que Raffini ne parle pas un traître mot de la langue de Shakespeare et déteste cordialement tout ce qui est thé à 5 heures, conduite à gauche et autres comportements grotesques, le choisit aussitôt pour la mission.
Ainsi démarre cette enquête qu’en son for intérieur Raffini a rebaptisé : "Raffini chez ces Foutus Rosbeefs !"

Une histoire — on l’aura compris — non dénuée d’humour, mais qui conjugue aussi action, émotion et suspense. A noter enfin le clin d’œil à l’univers d’E.P. Jacobs et tout particulièrement à sa mythique Marque jaune. L’action se passe à Londres au moment où l’auteur des Blake et Mortimer y fait des repérages pour son album. Une occasion de revisiter le célèbre Limehouse Dock cher à de nombreux lecteurs…

Les Enquêtes du commissaire Raffini occupent une place bien à part dans le panorama de la bande dessinée française contemporaine. Cette série, qui met en scène la vie de “petites gens” (la “France Profonde” de ce temps-là), fait ressurgir le charme révolu de la France des années 1950, celle du président Coty, des Tractions Avant, des hommes en vestons croisés et des femmes en bas à couture. Elle a donné lieu à de belles expositions (Angoulême, Audincourt, Saint Malo) et a obtenu de nombreuses récompenses (en plus de celles à venir !).

A la fin de l’album, un dossier de 22 pages retrace l’histoire du personnage depuis ses origines, offrant images, témoignages et BD inédites...

Commentaires

Bonjour Monsieur,

Ayant lu la saga de "Si seulement" ainsi que votre ouvrage " La cour de récré que vous ne verrez plus jamais", je vous invite à venir consulter le paragraphe court mais élogieux que j'ai consacré à ce livre qui m'a énormément plu.

Bien à vous

Écrit par : Visiteur | 06/07/2014

Les commentaires sont fermés.