Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20/05/2015

DEBUTS PROMETTEURS ?

"A contre-courrant des goûts de l'époque qui privilégiaient les BD d'avant garde au graphisme échevelé ou destroy et à la narration pour le moins elliptique, j'avais conçu dans les années 75-76 un scénario mi polar mi-fantastique, en clin d'oeil aux feuilletons populaires du début du siècle, intitulé "L'HOMME AU BIGOS".

Rodolphe scénariste, Jacques Ferrandez, L'homme au Bigos, Télérama, Les Humanoïdes associés


JACQUES FERRANDEZ avec lequel je venais d'entrer en contact via une connaissance commune qui avait remarqué ses travaux publiés dans un fanzine niçois, avait tout de suite accroché au projet, lequel devait en principe être publié dans IMAGINE, la revue mi BD mi SF que je dirigeais alors.
Mais celle-ci arrêtant sa publication (faute de moyens) , nous dûmes aller voir ailleurs...
Le journal A SUIVRE (Casterman) qui préparait sa sortie cherchait alors du matériel.
Nous rencontrâmes son rédac chef, Jean-Paul Mougins qui au vu des planches réalisées et du synopsis, nous déclara d'emblée que c'était exactement ce dont il ne voulait pas!
(Néanmoins il nous commanda des histoires courtes)
Nous allâmes donc voir les concurrents, et tout d'abord les Humanoides Associés, alors dirigés par J.P Dionnet et Philippe Manoeuvre, qui nous signèrent rapidement.
Puis les mois et les trimestres passèrent sans aucunes nouvelles et nous commencions à nous demander ce qui se passait quand on appris soudainement que notre "Homme au Bigos" était pris par l'hebdo TELERAMA qui allait en faire son feuilleton BD de l'été (1980).

Télérama Rodolphe scénariste.jpg


Une grande nouvelle pour nous et une grande première pour eux, qui, nous dit-on ultérieurement déclencha une salve de courriers de lecteurs furieux et une jolie petite campagne de désabonnement!
Néanmoins le bateau était lancé et rien n'allait plus l'arréter: Jacques Ferrandez allait démarrer la carrière que l'on sait (et votre serviteur itou).

Rodolphe scénariste jacques Ferrandez L'homme au bigos Humanos.jpg


Le commissaire Raffini allait au fil des années vivre dix autres aventures (dessinées par Jacques puis par Christian Maucler) et les lecteurs de Télérama allaient se prendre pour de bon d'amour pour notre 9éme art!
Un monde fou, fou, fou!..."
Rodolphe

Les commentaires sont fermés.