Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31/08/2017

SALUT L’AMI !

Cela pourrait presque devenir le titre d’une rubrique en collant juste sur celle-ci un numéro!
Après Pierre Wininger, René Hausman, Coyote, j’apprends en retour de vacances la disparition de mon camarade Michel Plessix.
Et cela me file un sacré coup!

MICHEL PLESSIX


J’avais connu Michel lors du second salon BD de ST Malo (1982)
en même temps que Jean-Claude FournierAlain Goutal et Jacques Plouët (organisateur du salon).
Michel était un grand garçon timide, un peugauche qui rêvait de faire de la bande dessinée sans trop savoir comment s’y prendre!
J’avais tenté -à ma manière- de l’aider et il était venu plusieurs fois dormir à la maison et vider quelques gorgeons lors de ses « descentes » parisiennes…
La ténacité -et le talent!- payant, il s’était fait une jolie place dans notre monde!
Sa série avec Dieter « Julien Boisvert » puis son adaptation si délicate du chef d’oeuvre de Kenneth Grahame « Du Vent dans les Saules » l’avaient définitivement fait pénétrer la cour des grands, des bons, des mémorables!
…La mémoire, le souvenir, oui, c’est aujourd’hui tout ce qui nous reste de lui!
Ingratitude et absurdité du monde!
57 ans: est-ce un âge pour mourrir?
Rodolphe

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.