Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/07/2018

MADAME RAFFINI

On nous a souvent demandé, à Christian Maucler comme à moi-même, pourquoi notre personnage du commissaire Raffini avait une vie privée aussi pauvre, voir insignifiante?.
C’est vrai qu’on ne lui connait ni enfants, ni proches, ni femme ni maitresse…

TARTAMUNDO, RODOLPHE, MAUCLER, RAFFINI



C’est précisément de ce manque ressenti (de cette trop grande pudeur manifestée?) qu’a surgi le thème de ce treizième opus
consacré aux enquêtes de notre vieux commissaire.

Le thème en est simple. Il vient de recevoir un faire part. Celui ci concerne son ex-femme, restée à Besançon là
où il a exercé avant guerre, comme jeune inspecteur, là où il a connu aux côtés de la délicieuse Nini ses années les plus heureuses…

En feed-back, les effluves de ce bonheur passé lui reviennent tandis qu’il prend le train pour assister à son enterrement.
Mais sur place, il n’a pas le temps de céder à la nostalgie: en tant que policier il n’a pu que s’intéresser aux circonstances de son décès et ce qu’il en appris l’étonne, le surprend puis le fait douter: un simple accident, vous êtes sûr?

(à noter que "Les Enquètes du Commissaire Raffini" viennent de recevoir le prix de la meilleure BD Policière au salon BD de Beire-le Chatel en Bourgogne)

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.